N3 – La Chapelle – Rennes : 5-2 1


Les Mustangs s’imposent dans la classico breton

 

n3-lachapelle-rennes-5-2

 

Choc au sommet ce dimanche à Mazaire, où les Mustangs recevaient les Pirates de Rennes. Pour ces deux équipes qui ambitionnent de finir en tête de leur poule, il s’agissait de marquer son territoire et d’assoir une suprématie régionale.

 

Les Mustangs peinent à entrer dans le match

La partie débute par un rude bras de fer, Mustangs et Pirates se rendent coup pour coup. Les gardiens sont sollicités de part et d’autre et, déjà, Alexandre Guihal montre qu’il est chaud comme la braise. Alors que la réussite fuit les Mustangs, leurs adversaires se montrent réalistes sur contre-attaque en convertissant deux offensives. L’avantage pris au score, quoi qu’un peu sévère, n’est pas totalement immérité. Menés de deux buts, les Mustangs se doivent de réagir. Ils le font en supériorité numérique par l’intermédiaire de Matthieu Courtin qui décale Yann Jouanne dont le lancer en lucarne trouve le fond des filets adverses (20’52). Ce but est symptomatique d’un rééquilibrage de la partie et de la montée en puissance des locaux. La fin de première mi-temps est rude pour les Pirates qui commencent à baisser pavillon sur le plan physique, alors que les Mustangs étreignent leur proie. Ils ne vont dès lors plus la lâcher.

 

n3-lachapelle-rennes-5-2

 

Les Mustangs accélèrent pour se détacher

Les Mustangs repartent de plus belle en seconde période et confirment leurs bonnes intentions. Leur pressing plus agressif leur permet de récupérer de nombreux palets dans la zone adverse et de se créer plusieurs occasions. Leurs efforts sont récompensés par Frédéric Guiheux qui trompe le gardien adverse à la réception d’une passe de Sébastien Fernandez Curiel (33’17). Revenus à égalité, les Mustangs n’entendent pas en rester là. Peu après, Eric Schnakenbourg sert Yann Jouanne dont l’accélération perce la défense rennaise. Arrivé dans l’enclave il adresse un tir plein de doigté qui passe entre les cuisses du gardien des Pirates (35’40) pour signer une seconde réalisation et célébrer ainsi un come back particulièrement réussi. Menés au score pour la première fois du match, les Rennais se rebellent. Ils bénéficient d’une double supériorité numérique qui leur permet d’assiéger le but des Mustangs. Il y a cependant loin de la coupe aux lèvres. Les Pirates pilonnent le but chapelain, mais se heurtent à un Alexandre Guihal absolument impérial qui arrête, repousse et dévie les frappes adverses bien secondé par le duo Julien Créno-Thomas Kirschner. Après avoir laissé passer l’orage, les Mustangs reprennent leur marche en avant. À l’issue d’une phase de jeu en supériorité magistralement maitrisée, Frédéric Guiheux signe un doublé avec assistance de son compère Vincent Jacob (48’19). La marque est scellée sur une nouvelle situation d’avantage numérique qui permet au collectif chapelain d’afficher sa supériorité. Jordan Sebbak à la passe transmet le palet à Matthieu Courtin lancé comme un frelon pour inscrire le cinquième but de son équipe (49’37).

 

Les Mustangs s’imposent finalement avec trois buts d’écart grâce à une belle seconde mi-temps. À l’issue d’une prestation collective de qualité, ils sont aux rendez vous de leurs ambitions dans ce championnat. Cette belle victoire a permis d’honorer le capitaine Philippe Lelem qui, sous ses airs d’éphèbe et derrière sa grille de junior, fêtait un demi-siècle bien rempli. Il mènera ses coéquipiers vers une quatrième victoire d’affilée sur les terres des Phacochères de Nantes le 26 novembre prochain.

 

n3-lachapelle-rennes-5-2

Eric.S – Crédit Photo : Maryse.L

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Commentaire sur “N3 – La Chapelle – Rennes : 5-2